Read de pourpre et de soie preludes litteratures by Mary Chamberlain Online

de-pourpre-et-de-soie-preludes-litteratures

pourpre Bienvenue Bienvenue Aprs quelques annes de jachre et quelques mois d indisponibilit, pourpre renat de ses cendres La structure du site a t compltement Pourpre Wikipdia Histoire tymologie et usage Le mot vient du grec ancien porphra Le mot latin est purpura, d o l adjectif purpurin , de couleur pourpre. Orchis pourpre Wikipdia L orchis pourpre et l orchis militaire qui sont du mme genre s hybrident assez frquemment et forment des populations aux fleurs au labelle trs dcoup mais de Bienvenue au Spiridon Prigord Pourpre Bienvenue chez Spiridon Prigord Pourpre, votre association sportive Bergerac vous aide pratiquer votre activit sportive prfre. GBA Pokmon Version Eclat Pourpre Rom De nombreuses nouveauts, amliorations et surprises sont dcouvrir dans Pokmon Version Eclat Pourpre Voici les principales nouveauts et ce que vous Bouleau pourpre Les arbres Lgendes et traditions dans la mythologie romaine, les verges de bouleau ont t utilises pour la flagellation et la purification des condamns elles Accueil faune maine Bienvenue sur faune maine site VisioNature Ce site a pour objet d accueillir vos donnes naturalistes faunistiques et de les grer en toute Domaine Piquemal Domaine Piquemal Vinification Afin de favoriser un meilleur quilibre et une meilleure extraction, nous recherchons la maturit phnolique optimale Il convient de dguster les Fabricant de cosmtiques bio et produits de soins Les Gestes de Beaut Univers de Soins, concept Emotions Couleurs Parfums de Soin pour un instant de bien tre instantan, profond et inoubliable, boutique.fleurs et jardin Ct jardin Thisnes Ct Jardin, spcialiste des gramines et produits cologiques en ligne Vous pouvez nous contacter via notre mail cote jardin skynet ou au , nous

...

Title : de pourpre et de soie preludes litteratures
Author :
Rating :
ISBN : 29938349
Format Type : Kindle Edition
Number of Pages : 371 Pages
Status : Available For Download
Last checked : 21 Minutes ago!

de pourpre et de soie preludes litteratures Reviews

  • Ingrid Fasquelle
    2019-01-10 06:14

    Née en 1947 en Grande-Bretagne, Mary Chamberlain est historienne, professeur d'histoire émérite à l'université d'Oxford Brookes. Consultante en politique, elle a également fait partie du collectif Women's Report, l'un des journaux les plus importants du Women's Liberation Movement anglais. De pourpre et de soie est son premier roman.Parce qu’elle a rencontré et fait confiance à la mauvaise personne, Ada, promise à un bel avenir dans la haute couture, se retrouve prisonnière à Dachau. Soumise aux privations, à un quotidien fait de mépris et d’humiliations répétés, la jeune fille ne perd pourtant pas espoir de s’en sortir. Elle sait qu'elle pourra compter sur sa chance et son savoir-faire pour échapper à l’horreur du régime nazi et survivre à la cruauté des hommes. Pourtant, après les tourments de la guerre, ce sont d’autres épreuves qui l’attendent à son retour à Londres...Dans ce roman sombre et fascinant qui laisse la part belle à l’émotion, Mary Chamberlain brosse le portrait d’une jeune femme courageuse, à la détermination et à la ténacité sans faille. On ne peut que se prendre d’affection pour Ada, cette jeune femme à la beauté insolente, dont le seul « crime » était sûrement d’être trop naïve et crédule pour survivre aux tourments d’une des périodes les plus sombres de l’Histoire…Entre amour et trahison, rêve de jeunesse et illusions brisées, Mary Chamberlain montre toute la souffrance d’une héroïne imparfaite, qui ne pourra jamais revenir en arrière ni oublier son passé... Violent, poignant, sincère et émouvant, De pourpre et de soie fait partie de ces romans qui se lisent d'un seul souffle et le cœur battant ! Magnifique !

  • Hamisoitil
    2019-01-05 05:07

    De pourpre et de soie est un petit bijou qui se dévore tout doucement, au chaud, dans son lit. On prend son temps pour le lire car la narration est difficile par un sujet basé sur des faits réels et fictifs qu'est la seconde guerre mondiale, mais, surtout, très instructif que l'auteur met en scène avec son héroïne, Ada Vaughan. Ada est une jeune femme de 18 ans, qui rêve d'avoir son propre atelier de couture. Pour elle, l'élégance rime avec tendance. Elle adore décortiquer les nouvelles tenues, toucher les différents tissus... être à l’affût de tout ce qui touche de près de loin ou à la mode ; la haute couture.Mais en attendant, elle trouve un petit travail dans un atelier de couture. Un jour, elle rencontre Stanislaus qui va lui faire la cour. Il lui promet presque la belle vie et l'invite à Paris pour quelques jours. Complètement sous le charme, de cette prestance qu'il dégage, elle accepte et part en faisant croire à sa famille et sa patronne que c'est pour acheter de nouveaux tissus.Mais voilà, une fois sur place, la guerre est proche et faut partir au plus vite. Direction la Belgique, Namur. La guerre éclate, finalement ! Les allemands viennent d'attaquer la Belgique et Stanislaus a disparu. A vrai dire, il l'a tout simplement abandonnée. A partir de là, on va suivre le long combat de cette jeune femme à la fois forte, fragile et naïve.Complètement désemparée entre les bombes et les cadavres qui regorgent le sol, Ada est sauvée par des religieuses et vont lui proposer de s'occuper des personnes âgées tout en prenant l'apparence d'une sœur. C'est d'ailleurs chez les soeurs qu'elle découvre sa grossesse. Mais hélas, rien ne dure car Ada est quelques mois plus tard, retenue prisonnière et ce, pendant de longues années par les nazis. Elle va connaitre les pires moments de sa vie : les coups, les humiliations, la faim, le froid avec cette obligation de créer des vêtements pour l’aristocratie Allemande. La mort est en elle mais l'espoir de revoir son fils, un jour, l'apporte un courage extraordinaire. Alors, elle continue de fabriquer et donner des conseils à toutes ces femmes qui réclament son talent de couturière. C'est pour elle, la seule façon de rester en vie pour retrouver son enfant et ainsi que sa famille à Londres. Il est clair que l'on ressent à travers la plume de l'auteure toutes les recherches effectuées pour écrire ce roman. C'est palpitant tant pour le côté historique que par l'intrigue. Le parcours d'Ada est terrible et passionnant à la fois, pourtant, je l'avoue qu'elle m'a énormément agacée à partir du milieu du livre et encore plus vers la fin. Je l'ai trouvée attachante par moments et tellement sur le paraître même étant en captivité, que je trouvais cela limite, grotesque. Ensuite, vient le côté naïf du personnage, c'était trop. J'avais envie de la baffer, de la secouer tout en lui disant, mais réveille-toi. La vie a été dure et très compliquée pour toi alors pourquoi tu en rajoutes encore ?!On survole le côté historique même si l’héroïne est pongée en pleine guerre. L'auteure fait référence à certains lieux ou noms comme Dachau (camp de concentration) ou la maîtresse d' Hitler, Eva Braun qui, justement, passe commande auprès d'Ada. Donc, oui, très instructif ! La plume de l'auteure est très fluide, rien de compliquée, donc, une lecture très agréable pour le lecteur.Je vous invite vraiment à lire ce livre, si vous aimez les romans historiques où les femmes sont mises à l'honneur. Ce n'est pas un coup de coeur mais ça reste quand même un très bon moment de lecture.

  • La république des livres
    2019-01-16 07:17

    Nous rencontrons Ada, une jeune anglaise qui ne rêve que d’une chose : créer sa propre boutique de mode. Employée dans un atelier de couture, elle rencontre Stanislaus Von Lieben. Séduite par ce mystérieux comte hongrois, elle décide de le suivre à Paris alors que la guerre va éclater.Cette histoire nous raconte la vie de cette jeune femme qui va aller en Belgique, trouver refuge dans un couvent de Namur, déplacer en Allemagne pour être esclave dans un hospice et devenir l’esclave du commandant du camp de Dachau. On peut le dire qu’Ada n’a pas eu la vie facile, tout cela parce qu’elle a cru Stanislaus.Pourtant, une des surprises de ce roman est que le pire pour Ada, c’est ce qu’elle vivre à son retour en Angleterre. On comprend alors que tout ce qu’elle a vécu ne compte pas pour les hommes. Cela illustre parfaitement les jugements à l’emporte-pièce faits dans l’après-guerre.Ada est une jeune femme assez naïve. Elle croit toujours ce qu’on lui raconte. Cela en devient agaçant car ça l’emmène à faire d’énormes bêtises. J’ai souvent eu envie de la secouer dans la seconde partie du roman quand elle rentre à Londres parce que je n’ai pas compris ces choix. J’avais par contre bien compris ceux qu’elle avait fait pendant les années de guerre car il s’agissait de survivre.Ce roman se passe pendant la guerre mais il ne faut pas s’attendre à être témoin de celle-ci. Ada est enfermée donc c’est son quotidien qui est raconté et pas la guerre en tant que tel.Il faut du temps pour lire ce roman. Bien qu’il s’y passe pas mal de choses, l’écriture est travaillée et bien construite. On voit aussi tout au long du roman que l’auteur a fait pas mal de recherches pour construire ce roman qui mêle fiction et réalité.En bref, un bon roman malgré une héroïne agaçante. Les décisions de l’héroïne l’amène à vivre de multiples aventures jusqu’à la fin tragique de ce roman. C’est un roman sur la vie d’une femme pendant la guerre.

  • Aely Nah
    2018-12-20 03:08

    Quelle période intéressante que celle de nos Guerres Mondiales ! Je viens de m’y plonger à l’occasion d’un Swap spécial grâce au blog de Bibliza et du coup j’ai voulu continuer sur ma lancée et découvrir cette auteure qu’est Mary Chamberlain.Je peux d’ores et déjà dire qu’elle a une plume magnifique, ni surchargée ni lourde malgré le sujet somme toute un peu difficile.Ada Vaughan est une jeune femme qui ne rêve que d’une chose, devenir une couturière célèbre dans la lignée de Coco Chanel et ainsi créer sa propre maison de couture : la Maison Vaughan. On retrouve toute la recherche de l'auteure sur le sujet grâce aux passages explicatifs de ces méthodes de couture, sur le détail d'une texture, d'un tombé, la technique de création.. Tout cela narré avec passion et sans ce que cela alourdisse le récit d'un sentiment de trop.Elle débute ainsi dans un atelier de mode où elle fait montre d’initiative et de talent. Elle s’y plaît et réussit à mettre sa touche personnelle dans les modèles qu’elle crée pour Mme B. Son destin aurait pu être ainsi tout tracé s’il n’avait croisé la route du bel et énigmatique Stanislaus von Lieben. Cet autrichien la subjugue et lui fait découvrir les joies du luxe et de la vie oisive. Alors lorsqu’il lui propose quelques jours de séjours à Paris, la petite couturière y voit le signe du destin. Paris, la ville des grandes maisons de couture comme Chanel, Dior l’attend.Mais hélas nous sommes en 1939 et les évènements vont se précipiter lorsqu’ils seront en France et la guerre se voir déclarée.Son destin va alors prendre une toute autre tournure que celle qu’elle avait imaginé. C’est dans ces moments dramatiques que nous allons découvrir la jolie plume de Mary Chamberlain, sa légèreté malgré les épisodes parfois tragiques, sa douceur et sa fraicheur aussi. Elle réussit à nous faire aimer Ada sans contestation. Malgré ses erreurs, malgré ses doutes qui sont ici si bien retranscrits, Ada nous emporte dans ces tourments et nous souffrons ou rions avec elle.La guerre n’est facile pour personne mais Ada va sans conteste vivre une face sombre de celle-ci. Trimballée de Belgique en Allemagne puis dans les ombres de Dachau, elle va faire preuve de courage, de désespoir aussi mais d’une détermination sans bornes. Les épreuves qui vont parsemer sa jeune vie vont vous émouvoir et vous impliquer. Comment ne pas se sentir attirée par cette jeune femme têtue et opiniâtre malgré ses déboires ?Comment ne pas lui enjoindre de résister au désespoir, à la tristesse ?Comment surtout ne pas prier pour son salut et une lueur d’espoir à la fin de ce voyage vers l’enfer qu’elle va traverser ?C’est ici un roman poignant sur la vie d’une jeune femme ordinaire, d’une couturière hors pair mais aussi d’une anglaise en territoire ennemi. C’est un destin cependant peu ordinaire par les drames vécus, les sentiments éprouvés et la période sombre dans lequel il se passe.Ada est un personnage attachant et en même temps tellement surprenante par la force de caractère qu’elle peut dégager. Elle a comme tout un chacun des moments de doute profond qui vont l’entraîner parfois dans de mauvaises directions, elle est aussi une jeune femme qu’un rêve va entraîner dans le cauchemar sans nom de la guerre. Parfois le lecteur aura envie de la secouer, de lui faire comprendre qu’elle se fourvoie, à nouveau, que la première fois ne lui a pas suffi. Et puis, là encore, elle semble rebondir devant nous telle une balle et nous entraîne à nouveau dans cette course folle à la vie qui ne la quitte pas. Car elle a un but ultime outre celui d’ouvrir sa propre Maison de couture, c’est de retrouver Thomas. Et cela la tient à bout de bras face à toutes adversités qui croiseraient son chemin. La petite Ada a bien grandi et perdu sa naïveté mais reste toujours une jeune femme candide sur certains aspects et là encore cela permet au lecteur de ne l’en aimer que plus.Et c'est sur un final plus que surprenant que va nous laisser Mary Chamberlain. Un final dans la continuité des aventures d'Ada. Elle qui rêvait chiffon, haute couture et de Paris a vécu le cauchemar de la guerre, de la détention et d'une perte irréparable. C'est avec émotion que jusqu'au bout on la suit, on espère pour elle et on y croit. C'est donc avec empathie que l'on comprend ses actions lorsque le passé refait surface et qu'il chamboule à nouveau tout sur son chemin. Je reste cependant sous le choc de cet épilogue, qui, si l’on y réfléchit paraît presque logique au vu du personnage mais tout à fait révoltant pour le lecteur. Un roman émouvant, surprenant est ainsi né sous la plume fluide et vivante de Mary Chamberlain, un roman à découvrir et à savourer aussi.